Du 10 au 15 août 2020

Nathalie Renault

Nathalie Renault

12 août 2020 - 20 h 00
Style: 
Pop-jazz francophone

La belle auteure-compositrice-interprète et pianiste acadienne, Nathalie Renault nous revient avec des nouvelles chansons. Celle que l’on qualifie de joyau de la chanson pop-jazz francophone a sillonné l’Europe. Nathalie est aussi très heureuse d’avoir récemment fait la première partie de Patrick Bruel à Lyon dans le cadre du festival PRINTEMPS DE PÉROUGES! Sur scène Nathalie est fabuleusement accompagnée par Justin Doucet au violon, Clinton Fernandes à la batterie et de Julien Breau à la contrebasse!
 

Parcours de l’artiste - D’après des réflexions de Jules Boudreau et David Lonergan

Auteure-compositrice et interprète de souche acadienne, Nathalie Renault vous invite aux frontières de la chanson, de la pop et du jazz. 

La chanteuse et pianiste originaire de Campbellton au N.-B. a parcouru le Québec, le Nouveau- Brunswick et l'Europe, notamment en Allemagne, en Autriche, en Belgique et en République Tchèque, où sa manière unique de faire « jazzer » la langue française a suscité un engouement étonnant. 

Et par chez nous, elle a partagé la scène avec, entre autres, Daniel Bélanger, Jim Corcoran, Pierre Flynn, Philippe LaFontaine, Daniel Lavoie, Claude Léveillée, Yann Perreau, Zachary Richard, Karen Young et Nanette Workman et …Patrick Bruel !

Son compagnon inséparable, c'est le piano, dont elle semble connaître toutes les subtilités. Dire qu'elle s'accompagne au piano, ce ne serait pas rendre justice à cette intimité, à cette complicité qui existe entre l'instrument et la voix. Elle interprète ses chansons à la voix et au piano.
Moins de deux ans après la sortie de son album solo “Live at the Jazzhaus Freiburg, Germany” en 2000, Nathalie Renault lance « Creuser des Océans », dont elle assure la réalisation et la production. 
Ce qui demeure après l'audition de cet album relève du climat né de la fusion des mots, des intonations de la voix, des couleurs des instruments, de ce jeu vocal dans lequel paroles et scat s'entremêlent. Le tout devient un hymne à la vie, sans que jamais l'on ne cherche à en taire les difficultés.

À la suite de cet album, elle reçoit les prix Artiste Féminine de l'année, Artiste Jazz de l'année et le Prix SOCAN Auteur-compositeur au Gala des Étoiles de L'ARCANB (Moncton NB) et deux nominations au prestigieux East Coast Music Week Awards (Halifax NS), dans les catégories Artiste/groupe jazz de l’année et Album francophone.
L'aventure se poursuit en 2009 avec un troisième album placé sous le signe et le titre de « La Chance » réalisé par Charles Papsoff (Meilleur réalisateur à l'ADISQ, 2004). Une voix qui brille, qui s'amuse avec les mots et les sons, qui se laisse aller à de joyeux scats relayés par un piano toujours aussi vif et précis. Et un orchestre bien balancé qui appuie la ligne mélodique par des arrangements diversifiés signés par Papasoff et Renault.
Cet album se décrit comme un bouquet de vivaces multicolores pop-jazz! Plusieurs grands noms de la scène jazz montréalaise y participent, tels que : Sylvain Provost, Coral Egan, Charles Papasoff, Kevin Dean, Richard Gagnon et Guillaume Bourque. Cet album reçoit également éloges et nominations au East Coast Music Week Awards et aux Prix Éloizes.

Si sur disque Nathalie est superbe, devant public on peut encore davantage apprécier son talent et la chaleur de son interprétation. Le contact se fait, la communication s'établit et chacun des auditeurs a le sentiment qu'elle chante pour lui, ou pour elle. Elle dit nos bonheurs fugitifs, nos angoisses, nos déceptions, nos embûches, et elle nous rassure; au bout de tout, il y a la vie. Nathalie Renault est une vivante.

Elle prouve de façon concluante, que réussir le mariage de différents genres musicaux est une question de maîtrise et de vocation. Et ça s'entend: une brillante construction mélodique, une interprétation touchante et une voix exceptionnelle, chaude et aussi puissante que délicate. En préparation d’un quatrième album, elle n'a sûrement pas fini de nous étonner!